Les programmes en histoire de l’art offrent une excellente base en histoire de l’art moderne et contemporain, en études muséales et pratiques curatoriales, ainsi qu’en analyse du discours critique et théorique dans ces domaines. Nos professeurs misent sur une approche interdisciplinaire en faisant intervenir des perspectives puisées dans les théories esthétiques, philosophiques, féministes et relatives au genre, les théories postcoloniales, les théories liées à l’identité et à la mondialisation, et les nouvelles technologies. Vous jouerez un rôle actif dans la communauté artistique d’Ottawa en participant à des projets de conservation sur le campus et ailleurs dans la ville, à des visites de galeries et de musées nationaux et municipaux ou à des stages, ainsi qu’en assistant à des présentations en classe par des conservateurs, des artistes et des professeurs invités.

42 crédits
gallery with students

Majeure en histoire de l’art

Possibilité de poursuivre un plus large éventail d'intérêts car il a un plus grand nombre de choix.

Peut être combiné avec une deuxième majeure ou une mineure.

Structure du programme

Séquence de cours

30 crédits
photo studio with students

Mineure en histoire de l’art

Opportunité d'acquérir une base solide tout en suivant une Spécialisation ou une Majeure dans une autre discipline.

Structure du programme

Séquence de cours

Domaines de recherche

Financés par le Conseil de recherches en sciences humaines, les travaux interdisciplinaires de Celina Jeffery sur l’art et les sciences humaines de l’environnement ont une portée internationale (Inde, Royaume-Uni, États-Unis, Australie, Mexique, Maurice). Sa démarche, centrée sur la recherche en conservation et la préparation d’expositions, s’inscrit dans la tendance mondiale voulant que les expositions muséales deviennent de véritables expériences. Elle est également cofondatrice et rédactrice en chef d’une revue de critique et de théorie de l’art en ligne, et elle a souvent recours aux sciences humaines numériques pour mener ses projets de conservation.

Si les quatre professeurs d’histoire de l’art font tous des recherches de portée internationale, celles d’Andrea Fitzpatrick sur l’art du Moyen-Orient, les méthodologies, les perspectives mondiales, les études visuelles et les droits de la personne sont d’une brûlante actualité. D’ailleurs, son expertise en théories du genre et son affiliation à l’Institut d’études féministes et de genre de l’Université d’Ottawa illustrent bien l’interdisciplinarité du plan Destination 2020. Mentionnons aussi que la professeure Fitzpatrick a organisé une importante exposition qui réunissait divers artistes iraniens réputés dans des centres d’art autogérés à Ottawa et à Toronto.

Les recherches philosophiques de Jakub Zdebik sur le concept du diagramme servent d’assises à l’avancement des sciences humaines numériques en milieu universitaire. Sous l’angle de l’esthétique du diagramme, le professeur Zdebik explore l’art numérique, réseautique et en ligne. Ses travaux actuels sur la relation entre l’art et l’information ont mené à l’organisation d’expositions aux États-Unis et au Canada, à la tenue d’un colloque international sur le sujet et à la publication de plusieurs livres et articles.

Penny Cousineau-Levine est professeure d’arts visuels en atelier et d’histoire de l’art et spécialiste de la théorie et de la pratique de l’art canadien contemporain. Par son soutien en enseignement et en supervision, elle fera le pont entre les étudiants diplômés des programmes de maîtrise en arts et de maîtrise en arts visuels.

L'avantage uOttawa

  • Au centre de la culture canadienne (centre-ville de la capitale du Canada)
  • L'un des rares programmes au Canada à être aussi proche des institutions culturelles (7 grands musées nationaux et un grand nombre de petits musées et galeries)
  • Concentrez-vous sur l'art et la culture contemporains (contrairement aux départements d'histoire de l'art «plus grands», avec des offres dans une gamme historique plus large, où généralement un seul membre du corps professoral se concentre sur l'art contemporain)
  • Avec quatre professeurs d'histoire et de théorie de l'art à temps plein, tous spécialisés dans l'art contemporain, nous avons une puissante concentration de spécialistes de l'histoire et de la théorie de l'art contemporain.
  • L’environnement d’enseignement est bilingue : certains cours sont donnés dans les deux langues, tandis que d’autres se déroulent entièrement en français ou en anglais.
  • Offert tous les deux ans, le cours sur le terrain à la Biennale de Venise (ART 4990) est ouvert tant au premier cycle qu’aux cycles supérieurs. La Biennale de Venise est considérée comme l’événement d’art contemporain le plus important et marquant au monde. Par le passé, les étudiants ont non seulement visité les pavillons internationaux en compagnie de professeurs d’arts visuels et d’un conservateur du Musée des beaux-arts du Canada, mais ils ont aussi fait du bénévolat au Pavillon du Canada, où sont exposées les œuvres d’un artiste canadien reconnu sur la scène mondiale.

Plus d'informations