L'entrée de l'Institut de recherche et d'études autochtones

Institut de recherche et d’études autochtones

Bienvenue à l'Institut de recherche et d'études autochtones (IRÉA) à l'Université d'Ottawa !

Bienvenue

De sa création à aujourd’hui, l’interdisciplinarité est la raison d’être de l’IRÉA. Comme exprimé dans un document de 2010 qui aborde les orientations futures de l’Institut, la collaboration entre domaines universitaires demeure au cœur des programmes offerts par l’IRÉA aujourd'hui. De plus, les recherches produites par les chercheurs et chercheuses affiliés à l’IRÉA continuent d'avoir une portée et une pertinence à l’échelle internationale. La diffusion des connaissances et le ralliement des parties prenantes sont au cœur des objectifs de l’IRÉA et de ses partenaires. Depuis la publication d’appels à l’action de la Commission de vérité et réconciliation du Canada, le milieu universitaire reconnaît et affirme ses responsabilités envers les Premiers Peuples, Premières Nations, et communautés autochtones. Cependant, ces responsabilités ne sont pas confinées aux frontières de l’État canadien. Pendant que la planification stratégique de l’IRÉA va de l’avant, nous espérons créer un avenir axé sur la participation et la représentation par et pour les Premiers Peuples à l’Université d’Ottawa. Pour ce faire, nous visons la mise sur pied de partenariats et d’ententes de collaboration, ainsi que l’accroissement de relations suivies et réciproques avec des communautés autochtones, des Premières Nations et des Premiers Peuples qui perdureront. 

Signe qui dit bonjour dans différentes langues autochtones
Photo par Bonnie Findley
Le logo de l'Institut composé de baies rouges et de feuilles vertes

Notre logo

L'IRÉA a choisi le raisin d'ours/busserole (kinnikinnick dans la langue algonquine) pour son logo car c'est une plante qu’on trouve dans toutes les régions d'Amérique du Nord, des plaines et des parcs aux régions subarctiques et à la toundra. Le nom de la plante en français provient de la baie rouge comestible qui est la préférée des ours, mais c'est aussi un fruit que les humains peuvent manger. Dans les traditions autochtones, toutefois, les feuilles sont utilisées comme forme traditionnelle de tabac, et le mot kinnikinnick fait donc référence à cette utilisation de la plante. En tant que plante autochtone comestible aux propriétés médicinales, cette plante s'est révélée à la fois résistante et puissante.
Conception par Spruce Creative

Contactez-nous

Institut de recherche et d’études autochtones (IRÉA)

Pavillon William Commanda
52 rue Université
Ottawa ON Canada K1N 6N5
Carte

Tél. : 613-562-5111
Téléc. : 613-562-5216
[email protected]

Heures de bureau

Du lundi au vendredi
De 8 h 45 à 12 h et de 13 h à 16 h 30
(Juin à août : ferme à 15 h 30)

Adjointes scolaires

Premier cycle
Pavillon Simard, pièce 128
613-562-5134
[email protected]

Études supérieures
Pavillon Desmarais, 8e étage
613 562-5800 poste 5439 
[email protected]  

Affirmation autochtone

Nous rendons hommage au peuple algonquin, gardien traditionnel de cette terre. Nous reconnaissons le lien sacré de longue date l’unissant à ce territoire qui demeure non cédé.  

 

Nous rendons également hommage à tous les peuples autochtones qui habitent Ottawa, qu’ils soient de la région ou d’ailleurs au Canada.  

 

Nous reconnaissons les gardiens des savoirs traditionnels, jeunes et âgés.  Nous honorons aussi leurs courageux dirigeants d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

En savoir plus.