Professeure de l’année 2022

Faculté des arts
Prix et distinctions

De Sébastien Maillette

Agent de marketing et communication, Faculté des arts, uOttawa

Sébastien Maillette
Pavillon Simard
Pavillon Simard
La Faculté des arts est fière d’annoncer que la professeure Adele Reinhartz a été nommée professeure de l’année 2022 par la Faculté des arts.

La lauréate, qui enseigne au Département d’études anciennes et de sciences des religions de la Faculté des arts, s’intéresse particulièrement à l’histoire et la littérature du judaïsme et du christianisme durant l’antiquité, ainsi qu’à la Bible dans la cinématographie. Elle est l’auteure de nombreux articles et livres dont Befriending the Beloved Disciple: A Jewish Reading of the Gospel of John (2001), Scripture on the Silver Screen (Westminster John Knox, 2003), Jesus of Hollywood (Oxford, 2007), Caiaphas the High Priest (2011) et Bible and Cinema: An Introduction (deuxième édition, Routledge, 2022).

Adele Reinhartz
Adele Reinhartz
Adele Reinhartz

« La professeure Reinhartz est une pédagogue exceptionnelle; ses cours sont toujours de haut niveau, et ses conseils concernant tous les aspects de l’expérience d’apprentissage toujours judicieux. »

Collègue du département

Adele Reinhartz

La professeure Reinhartz a été membre des Instituts d’études supérieures de Princeton et Jérusalem, et professeure invitée à la Faculté de théologie de Harvard (1999) et à celle de Yale (2010), au Boston College (2015-2017) et à l’Institut biblique pontifical de Rome (2022). Admise à la Société royale du Canada en 2005, elle fait également partie de l’Academy for Jewish Research depuis 2014.  Elle agit comme rédactrice en chef du Journal of Biblical Literature, publication-phare de la Society of Biblical, dont elle a assuré la présidence en 2020. En 2021, elle a reçu le prix de recherche Konrad Adenauer, décerné annuellement à une chercheuse ou un chercheur canadien par la fondation Humboldt (en Allemagne).

Félicitations à la professeure Reinhartz!

Le prix de la professeure ou du professeur de l’année a été créé pour reconnaître l’excellence à la fois en enseignement, en recherche ou en création et en service à la communauté universitaire.

L’évaluation des candidatures est fondée sur la qualité des réalisations (recherche ou création artistique ou littéraire), l’excellence en enseignement et l’importance de la contribution à l’Université, au milieu universitaire et à la société au sens large.

Le prix s’accompagne d’une subvention de recherche de 5 000 $.