La rentrée 2022 : le grand retour à Fauteux!

Faculté de droit - Section de droit civil
Pavillon Fauteux (FTX)
Section dans la cité
Rentrée 2022

Par Droit civil

Communication, Faculté de droit

Rentrée 2022 - Présentation
Crédit: Jean Jacques Fouda
Le 7 septembre dernier, la Section de droit civil accueillait une nouvelle cohorte d’étudiantes et d’étudiants aux yeux brillants. Près de 240 nouveaux apprentis juristes d’ici et d’ailleurs ont pris place sur les bancs du pavillon Fauteux pour la toute première fois.

L’ensemble de la famille civiliste avait donc rendez-vous sur le campus mercredi pour le début officiel des cours. En fin d’après-midi, les étudiantes et étudiants de première année étaient invités à la Rentrée solennelle des cours, une tradition de longue date et évènement phare de notre Section.

Animée encore une fois cette année par l’excellent maître de cérémonie et professeur Denis Nadeau, la Rentrée solennelle s’est amorcée par un rituel de purification par la fumée. L’aîné en résidence, Gilbert Whiteduck, a accueilli notre nouvelle cohorte en livrant ses réflexions sur le rôle de chacun à l’égard du territoire, la pertinence des études en droit et les relations entre sa communauté de Kitigan Zibi et l’Université d’Ottawa, sans manquer d’émettre une pensée et une prière spéciale pour la Nation crie James Smith, aujourd’hui lourdement endeuillée.

L’aîné s’adresse à la salle, entouré d’objets cérémoniaux.
L’aîné en résidence Gilbert Whiteduck (Photo : Jean Jacques Fouda)

Ce fut ensuite à notre dynamique doyenne, Marie-Eve Sylvestre, de souhaiter chaleureusement la bienvenue aux nouveaux visages dans la salle, au corps professoral et au personnel de la Section, ainsi qu’à l’imposante liste de dignitaires venus assister eux aussi à l’évènement. Saluant l’arrivée de la nouvelle cohorte et de trois nouveaux membres au sein du corps professoral, la doyenne a peint un tableau évocateur de la profession juridique à une époque charnière de notre vie collective.

La doyenne sourit derrière le podium.
La doyenne s’est adressée à l’assemblée réunie à la salle 147 du pavillon Fauteux. (Photo : Jean Jacques Fouda)

Kristen Boon, nouvelle doyenne de la Section de common law, a pris la parole à son tour, puis ce fut à l’un de nos plus illustres diplômés, le très honorable Richard Wagner, juge en chef de la Cour suprême du Canada, de s’adresser aux aspirantes et aspirants juristes. Celui-ci a applaudi par le fait même la récente nomination d’une autre remarquable diplômée de la Faculté de droit (LL.B., Ph.D.) à la plus haute magistrature du pays : Michelle O’Bonsawin, aussi présente dans la salle.

Le recteur Jacques Frémont et la juge Michelle O’Bonsawin
Le recteur Jacques Frémont et la juge Michelle O’Bonsawin (Photo : Jean Jacques Fouda)
Richard Wagner, juge en chef à la Cour suprême du Canada, et Paul Crampton, juge en chef de la Cour fédérale
Richard Wagner, juge en chef à la Cour suprême du Canada, et Paul Crampton, juge en chef de la Cour fédérale (Photo : Jean Jacques Fouda)

Après la présentation du tout nouveau programme de certificat en droit autochtone de la Section, la Rentrée solennelle était aussi l’occasion de remettre et d’annoncer des prix et distinctions d’envergure.

L’occasion était tout indiquée pour présenter les quatre récipiendaires de l’Ordre du mérite de la Section de droit civil pour cette année : Karine Asselin, Norman Hébert, Paul Larocque et Mario Patry.

La doyenne Sylvestre remet l’Ordre du mérite à Me Karine Asselin.
La doyenne Sylvestre remet l’Ordre du mérite à Me Karine Asselin. (Photo : Jean Jacques Fouda)
Me Paul Larocque reçoit son prix des mains de la doyenne.
Me Paul Larocque reçoit son prix des mains de la doyenne. (Photo : Jean Jacques Fouda)
Me Mario Patry et la doyenne Marie-Eve Sylvestre.
Me Mario Patry et la doyenne Marie-Eve Sylvestre. (Photo : Jean Jacques Fouda)

Remise par Jean-François Doulet, attaché de coopération scientifique et universitaire de l’ambassade de France, la prestigieuse médaille du Barreau de Paris a été attribuée à la meilleure étudiante du programme des études supérieures en droit, la professeure Eva Ottawa. Sa thèse de maîtrise, rédigée sous la direction de la professeure Aimée Craft, était intitulée Awactenamakanicic e opikihakaniwitc : Comment se manifeste le « droit » coutumier en matière de circulation des enfants chez les Atikamekw Nehirowisiwok de Manawan

Le Prix de l’Ambassade de France, décerné annuellement au meilleur étudiant ou à la meilleure étudiante au programme de maîtrise avec mémoire, a quant à lui été remis par M. Doulet à Frédérique Lacroix-Dion pour son mémoire de maîtrise intitulé Le régime de réparation de la Cour pénale internationale rend-il justice aux victimes?, préparé sous la direction du professeur Pacifique Manirakiza.
 

Une fois de plus, la rentrée 2022 à la Section de droit civil s’est déroulée avec succès et dans la bonne humeur, et c’est l’ensemble du personnel, de l’administration et du corps professoral qui se réjouit d’accueillir enfin l’ensemble la communauté étudiante en personne à Fauteux.

À toutes et à tous, merci d’avoir pris part à nos activités! Nous vous souhaitons une excellente année universitaire!

L’évènement s’est conclu sur un cocktail sur le seuil du pavillon Fauteux. (Photo : Jean Jacques Fouda)
L’évènement s’est conclu sur un cocktail sur le seuil du pavillon Fauteux. (Photo : Jean Jacques Fouda)