des étudiants qui discutent dans un café

Études postdoctorales

Les étudiants au niveau postdoctoral à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa peuvent se prévaloir de vastes possibilités d’élargir leurs champs de recherche spécialisée ou d’explorer des avenues complémentaires à leur formation.

Le milieu de la recherche postdoctorale

Grâce à leurs recherches savantes, bon nombre de nos professeurs ont contribué à la transformation des systèmes juridiques du Canada ainsi qu’aux manières dont le droit est exercé, enseigné et conçu. Notre Faculté de droit peut se targuer d’abriter un milieu de la recherche dynamique, caractérisé notamment par des chaires de recherche réputées et un éventail de Centres d'excellence de la recherche. Située en plein centre-ville d’Ottawa, à quelques pas de la Colline parlementaire et de la Cour suprême du Canada, l’Université d’Ottawa offre la meilleure possibilité au monde d’étudier les systèmes juridiques canadiens en français ou en anglais.

Les étudiants au niveau postdoctoral à la Faculté de droit de l’Université d’Ottawa peuvent se prévaloir de vastes possibilités d’élargir leurs champs de recherche spécialisée ou d’explorer des avenues complémentaires à leur formation. Notre milieu de la recherche dynamique et inclusif invite les stagiaires postdoctoraux à prendre part à des activités enrichissantes telles la nouvelle école d’automne sur la Méthodologie de la recherche en droit, et le Groupe de rédaction de la Faculté de droit. Qui plus est, les stagiaires postdoctoraux sont régulièrement invités à s’exprimer dans le cadre de nos séries de conférences, ou de participer à des ateliers sur des travaux de recherche en cours. Ils et elles peuvent se prévaloir des services du bureau de la Recherche et de notre équipe de communications dans le but de diffuser leurs recherches et leurs réalisations. Nous sommes fiers du niveau d’excellence dont nos chercheurs font preuve et sommes impatients d’ajouter de nouvelles voix à notre programme de recherche.

Les stagiaires postdoctoraux rattachés à la Faculté de droit

Alexandre Lillo

Alexandre Lillo

Stagiaire postdoctoral
Faculté de droit, Section de droit civil
Université d’Ottawa

Alexandre Lillo est chercheur postdoctoral au Centre de droit public, sous la supervision de la professeure Marie-France Fortin. Dans le cadre du Forum de l’Université d’Ottawa sur le droit et la gouvernance de l’eau, son projet de recherche s’intéresse principalement aux mécanismes juridiques de gouvernance de l’eau au Canada, à la façon dont ils pourraient faire l’objet d’une adaptation continue et dynamique ainsi qu’aux questions de représentativité des acteurs de l’eau.

Alexandre Lillo est titulaire d’un doctorat en droit (2020) réalisé en cotutelle avec l’Université d’Ottawa et l’Université de Montpellier (France). Sa thèse, intitulée The Shape of Water – La construction d’un cadre juridique de gestion de l’eau au Canada, propose douze principes directeurs visant à établir les fondements d’une stratégie canadienne de l’eau. Alexandre a publié plusieurs articles sur les questions liées à la gestion canadienne et québécoise de l’eau, à la gouvernance environnementale et à la personnalité juridique de la nature. Il a occupé les fonctions de directeur adjoint du Centre du droit de l’environnement et de la durabilité mondiale en 2020. Il est actuellement cotitulaire de la Chaire de recherche en pédagogie universitaire de la Section de droit civil à l’Université d’Ottawa et chargé de cours à la Faculté de droit et à la Faculté des arts de l’Université d’Ottawa.

Courriel : [email protected]
Twitter : @Lillaw
Academia : https://uottawa.academia.edu/AlexandreLillo
ResearchGate : https://www.researchgate.net/profile/Alexandre-Lillo
SSRN : http://ssrn.com/author=2627369

Clémence Bensa

Clémence Bensa

Stagiaire postdoctorale
Faculté de droit, Section de droit civil
Université d’Ottawa

Clémence Bensa est chercheuse postdoctorale à la Section de Droit civil de l’Université d’Ottawa, sous la supervision de la professeure Michelle Giroux. Son projet de recherche, financé par le Partenariat de recherche Séparation parentale, recomposition familiale (financé par le CRSH), a pour objet l’étude de la question du soin de l’enfant au sein des familles recomposées.  

Clémence Bensa est titulaire d’un doctorat en droit (2018) réalisé en cotutelle avec l’Université Laval (Québec) et l’Université Toulouse 1 Capitole (France). Sa thèse, intitulée « Famille structurelle, famille fonctionnelle. Réflexion sur le travail prétorien d’adaptation de la notion de famille à travers la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme et de la Cour suprême du Canada », porte sur la notion de famille sous le prisme des droits fondamentaux européens et canadiens. Clémence est la lauréate du Prix de thèse Isaac décerné par l’Académie de Législation. Elle a complété son Barreau en France en décembre 2020.  

Courriel : [email protected]
Twitter : @Cbensa

Anne-Sophie Hulin

Anne-Sophie Hulin

Stagiaire postdoctorale
Faculté de droit, Section de droit civil
Université d’Ottawa

Anne-Sophie Hulin est chercheuse postdoctorale au sein de la Chaire de recherche de l’Université d’Ottawa sur l’intelligence artificielle responsable à l’échelle globale et de la chaire de recherche du gouvernement Law, Accountability and Social Trust in AI (3IA) au sein d'ANITI (Artificial and Natural Intelligence Toulouse Institute). Son projet, supervisé par la professeure Céline Castets Renard, porte sur les modèles fiduciaires de gouvernance des données en droit civil et a reçu un financement d’ANITI.

Anne-Sophie Hulin est titulaire d’un doctorat en droit privé comparé de l’Université Panthéon-Assas Paris II (2019) qu’elle a obtenu avec le plus haut degré de distinction. Ancrant son analyse dans une approche à la fois comparative et pluridisciplinaire, Anne-Sophie Hulin s’intéresse à l’étude du renouveau des piliers du droit civil sous l’effet des mutations technologiques, sociales, économiques et politiques. Elle prête ainsi une attention particulière aux actes et institutions juridiques porteurs d’intérêt général en droit privé. De 2014 à 2020, Anne-Sophie Hulin a notamment occupé le poste de directrice adjointe du Centre Paul-André Crépeau de droit privé et comparé (Faculté de droit, Université McGill).

Courriel : [email protected]
LinkedIn : Anne-Sophie Hulin | LinkedInChaire de recherche sur L’intelligence artificielle responsable à l’échelle mondiale

Les stagiaires postdoctoraux cosupervisés par un membre de la Faculté de droit

Aucuns stagiaires en ce moment

Anciens stagiaires postdoctoraux

Anne Hudon

Anne Hudon

Stagiaire postdoctorale (2017-2019)
Faculté de droit
Université d’Ottawa

I am a physiotherapist who has clinical experience working with people with orthopedic injuries. I completed a doctorate in the field of Rehabilitation Sciences at University of Montréal, under the supervision of Debbie Feldman (UdeM) and Matthew Hunt (McGill). My doctoral research addressed the ethical and organisational issues faced by physiotherapists when caring for injured workers supported by a workers’ compensation board in Canada.

I am currently working as a postdoctoral fellow under the supervision of Ellen MacEachen of the University of Waterloo (Faculty of Health Public Health and Health Systems) and Katherine Lippel, who holds the Canada Research Chair on Occupational Health and Safety Law at the Civil Law Section of the Faculty of Law at the University of Ottawa. During my fellowship, I will look at identifying, defining and comparing the roles of different health professionals working as front line (or primary care) providers for injured workers that are supported by a workers’ compensation board, in four different jurisdictions. The goal of this project is to better understand how these providers can influence the quality of care and the return to work process for these patients. I received funding for this postdoctoral training by the Fonds de Recherche du Québec – Santé (FRQ-S).

Labo : Chaire de recherche du Canada en droit de la santé et de la sécurité du travail

Dana Howse

Dana Howse

Stagiaire postdoctorale (2017-2018)
SafetyNet Centre for Occupational Health and Safety Research
Université Memorial
Terre-Neuve-et-Labrador

Dana Howse is a Postdoctoral Fellow funded by the Centre for Research on Work Disability Policy (CRWDP), co-supervised by Drs. Barbara Neis and Katherine Lippel and respectively co-located between the SafetyNet Centre for Occupational Health and Safety Research at Memorial University and the Canada Research Chair in Occupational Health and Safety Law, affiliated with the Faculty of Law at the University of Ottawa. Dana’s postdoctoral work is examining the ways in which existing work disability policy frameworks and programs support and/or hinder Canadians with physical disabilities who are engaging (or trying to engage) in travel to, from and from place to place within work, or ‘work mobility.’ Dana completed her PhD in the Dalla Lana School of Public Health at University of Toronto, where she studied injured workers’ experiences with problematic compensation claims, as well as the discursive context contributing to system players’ understandings and practices. Dana is an affiliated trainee with the On the Move Partnership and the Centre for Research Expertise in Occupational Disease (CREOD). Her research interests include the social relations of work and health, workers’ compensation and return to work, work mobility, disability policy, OHS systems, and critical qualitative methodology.

Desai Shan

Desai Shan

Stagiaire postdoctorale (2017-2018)
Faculté de droit
Université d’Ottawa

Desai Shan is a Postdoctoral Research Fellow at the Faculty of Law, University of Ottawa, and an Associate Research Fellow with Seafarers International Research Centre, Cardiff University. She is currently conducting a research project on Occupational Health and Safety Regulation and Management on the Great Lakes and St. Lawrence River, under the supervision of Professor Katherine Lippel, the Canada Research Chair on Occupational and Safety Law at the University of Ottawa, and Professor Barb Neis, the Co-director of the SafetyNet Centre for Occupational Health and Safety Research at Memorial University. Her research is funded by the Social Sciences and Humanities Research Council through the On the Move Partnership (www.onthemovepartnership.ca)

Desai Shan completed her PhD at Seafarers International Research Centre, Cardiff University. She holds a Postgraduate Diploma in Social Science Research Methods and an LLB in maritime law. She is a qualified Chinese lawyer and an experienced university teacher in employment relations, international law and maritime law and policies. She is a socio-legal researcher.

Contactez-nous

Pour toute question relative aux stages postdoctoraux à l’Université d’Ottawa, prière de communiquer avec le Cabinet du vice-provost aux études supérieures et postdoctorales à [email protected].

Pour des questions plus spécifiques reliées aux stages postdoctoraux  à la Faculté de droit, veuillez communiquer avec [email protected].