Bourses Schulich Leader : deux étudiantes de l’Université d’Ottawa promises à un brillant avenir

Média
Actualités
Femme portant un casque VR
L’Université d’Ottawa est enchantée d’accueillir Amanda Doku et Tasneem Labak, deux étudiantes méritantes qui auront la chance de se consacrer à une branche des STIM sans avoir à craindre les soucis financiers grâce à une généreuse bourse Schulich Leader de quatre ans, d’une valeur de 100 000 $ chacune.

Chaque année, des bourses Schulich Leader sont décernées à des étudiantes et étudiants canadiens du premier cycle universitaire qui ont choisi de s’orienter vers les sciences, la technologie, l’ingénierie ou les mathématiques.

Faites connaissance avec les boursières de cette année!

Amanda Doku

« Je me vois lancer une entreprise en génie biomédical où je pourrai transformer mes idées et mes innovations en solutions concrètes pour la planète tout entière, répond-elle. Je voudrais mettre l’IA... »

Amanda Doku

— Bourses Schulich Leader

Amanda Doku a un don pour les mathématiques depuis sa plus tendre enfance. À l’école secondaire, elle a accumulé les réussites scolaires en plus d’être chef d’équipe dans une chorale de jeunes qui a ravi la médaille de bronze à quelque 300 chorales concurrentes de 40 pays, et vice-présidente du conseil des STIM qui chapeautait tous les clubs consacrés à ces disciplines au sein de l’établissement.

Nous lui avons demandé comment elle envisageait l’avenir. « Je me vois lancer une entreprise en génie biomédical où je pourrai transformer mes idées et mes innovations en solutions concrètes pour la planète tout entière, répond-elle. Je voudrais mettre l’IA au service de la médecine pour améliorer les diagnostics et les traitements et pour mettre en lumière les liens entre d’innombrables travaux de recherche. »

Tasneem Labak

« Je me vois lancer une entreprise de biotechnologie qui mettra au point des dispositifs à partir de matières premières biologiques, par exemple des batteries de voiture pour résoudre le problème de... »

Tasneem Labak

— Bourses Schulich Leader

Tasneem Labak est mordue de chimie et de robotique. Au cours de son brillant parcours scolaire, elle a mis sur pied un groupe de robotique, nommé WinMINDS, et mentoré une équipe qui a été admise au concours de robotique de la First  LEGO League.

Quels sont ses plans d’avenir? « Je me vois lancer une entreprise de biotechnologie qui mettra au point des dispositifs à partir de matières premières biologiques, par exemple des batteries de voiture pour résoudre le problème de recyclabilité des millions de véhicules électriques qui seront retirées de la circulation au cours des dix prochaines années », explique-t-elle.

Les deux jeunes femmes font partie des 100 étudiantes et étudiants canadiens à recevoir cette bourse, l’une des plus convoitées du pays.

Les bourses Schulich Leader sont gérées par la UJA Federation of Greater Toronto et financées par l’homme d’affaires et philanthrope canadien Seymour Schulich. Cette initiative de plus de 100 millions de dollars a pour but de favoriser la compétitivité économique du Canada et d’Israël et de faire en sorte que leurs chefs de file de demain se distinguent dans les domaines de l’innovation et de la recherche scientifique.

Pour en savoir plus : [email protected]