Le grand retour : bilan de la saison 2022 de Formula uOttawa

Faculté de génie
Expérience étudiante
Les membres de l'équipe Formula uOttawa et leur voiture.
Photo : @jacobdaoustphotography
Après une absence des pistes, l’équipe de Formula uOttawa a connu une année marquée par des premières et a déjà hâte à la prochaine saison.

Formée en 2012, Formula uOttawa a complété en 2022 sa huitième saison de compétition. À titre comparatif, de nombreuses autres équipes participent à la série Formula SAE depuis plus de 25 ans. Formula uOttawa est donc jeune, mais elle continue de croître et de laisser sa marque sur le circuit.

Chaque année, la série Formula SAE regroupe des équipes d’universités canadiennes et américaines pour participer à des courses d’endurance : l’objectif est de compléter 20 tours de piste et de signer le tour le plus rapide ainsi que le meilleur chrono général. Cette saison, on a pu voir à l’œuvre la première voiture construite par l’équipe de l’Université d’Ottawa depuis 2019. Ses membres ont bien planifié leur temps, travaillant sur la conception, les essais et la construction de la monoplace tout au long des trimestres d’automne et d’hiver.

En mai, l’équipe de Formula uOttawa s’est rendue au Michigan pour sa première compétition depuis le début de la pandémie. Elle était optimiste : non seulement elle avait construit une nouvelle voiture, mais elle était aussi déterminée à réussir son retour. Et elle n’a pas déçu! Bien qu’elle ait dû effectuer des réparations d’urgence mineures après l’inspection technique, l’équipe s’est qualifiée haut la main pour la course d’endurance. Pour la première fois de son histoire, elle a terminé la course! 

D'heureux membres de l'équipe Formula uOttawa se félicite.
L'équipe termine la course d'endurance à la compétition Formula SAE en mai au Michigan. (Photo: @jacobdaoustphotography)

Formula uOttawa est l’une des sept équipes compétitives de la Faculté de génie. Les étudiantes et étudiants qui se joignent à l’une de ces équipes ont la chance de relever de nouveaux défis en appliquant la théorie apprise en classe, de la conception à la construction. « Les équipes compétitives sont importantes, car elles viennent compléter les apprentissages : on y applique des éléments de conception et travaille auprès de mentors tout au long du processus, explique Isaac Jeaurond, étudiant de troisième année en génie mécanique. C’est une expérience qu’on ne peut acquérir nulle part ailleurs. »

Isaac Jeaurond
Témoignage étudiant

« Les équipes compétitives sont importantes, car elles viennent compléter les apprentissages : on y applique des éléments de conception et travaille auprès de mentors tout au long du processus. »

Isaac Jeaurond

— Étudiant de troisième année en génie mécanique

Les étudiantes et étudiants sont mentorés par des membres du personnel et d’équipes précédentes par l’entremise du Centre en génie entrepreneurial de la conception (CGEC). Le CGEC cherche à multiplier les occasions d’apprentissage expérientiel pour les étudiantes et étudiants à mesure qu’ils développent leurs compétences professionnelles et leur leadership dans leur domaine d’études. Les équipes compétitives ont accès à l’Espace de collaboration John McEntyre du Complexe STEM, un endroit conçu pour la collaboration et le développement des compétences où les équipes ont accès aux machines et aux technologies dont elles ont besoin.

« Grâce à l’équipe, j’ai pu accumuler un immense bagage d’expérience dont je n’aurais jamais osé rêver, affirme Jacob D’Aoust, étudiant de troisième année en génie mécanique et membre du groupe de conception mécanique de Formula uOttawa. Le travail pratique de conception, d’assemblage mécanique et de construction et le mentorat exceptionnel offert par les membres chevronnés de l’équipe forment l’environnement parfait pour apprendre le fonctionnement de la voiture et le processus complet d’ingénierie derrière. »

En plus de réunir de nombreuses équipes universitaires, les compétitions de la série Formula SAE sont un terreau fertile pour de grands partenaires de l’industrie comme Honda, Tesla ou SpaceX, qui cherchent à recruter des étudiantes et étudiants ainsi que des finissantes et finissants pour des stages et des emplois en génie.

« Je me suis joint à l’équipe lors de ma première semaine à l’Université, cinq minutes après avoir appris son existence, ajoute Jacob D’Aoust. Le monde de l’automobile m’a toujours intéressé, et je cherchais un moyen d’en savoir plus sur ses principaux éléments tout en acquérant de l’expérience pratique. L’équipe me semblait donc toute désignée pour cela. »

Construction de la voiture au laboratoire, mise à l’essai sur la piste et participation à des séances de remue-méninges : voilà, entre autres, ce que font les membres d’une équipe compétitive. « C’est très gratifiant de démarrer la voiture pour la première fois et de voir toutes ses pièces fonctionner en harmonie », souligne Isaac Jeaurond.

À l’aube du trimestre d’automne, les équipes compétitives sont de retour dans l’atelier pour préparer l’année à venir, ce qui comprend le recrutement de nouveaux membres. Toute personne passionnée par la course automobile, qui aime l'apprentissage pratique et veut faire partie d’une équipe compétitive peut poser sa candidature.

Formula uOttawa retrouvera la route en octobre pour participer à l’événement UTFR Shootout 2022, une compétition annuelle organisée par l’Université de Toronto, où les nouveaux membres seront initiés à l’univers de la course de formule, feront des rencontres et profiteront d’une journée de course.

« Quand on voit la voiture, ça peut être décourageant, prévient Isaac Jeaurond. Quand j’ai rencontré les membres plus expérimentés de l’équipe, je croyais que je n'allais pas y arriver. Mais j’ai vite réalisé que nous étions tous aux études, que nous étions là pour apprendre. »

Cet automne, venez rencontrer les équipes compétitives à la Foire des clubs lors de la Journée d’accueil.