Statue, décrite comme la forme abstraite d'une femme enveloppée dans un châle, avec des arbres en arrière-plan.

Notre équipe

Le Bureau des affaires autochtones est dirigé par le directeur des affaires autochtones, en collaboration avec la déléguée universitaire à la participation autochtone, qui assure un lien direct avec la provost et vice-rectrice aux affaires académiques. Le personnel du Centre de ressources autochtones Mashkawazìwogamig relève du directeur des affaires autochtones.
Jerome Lanoutte

Jerome Lanouette

Directeur des affaires autochtones (intérimaire)

Courriel
[email protected]

Jerome Lanouette ou Jerry, comme il préfère se faire appeler, est un Anishinabeg Kin Inini de la Première Nation algonquine du Lac Barrière, au Québec. Il travaille depuis plus de 40 ans sur des dossiers concernant les peuples autochtones, dont le projet de loi C-31, la Commission royale sur les peuples autochtones et le Programme d’aide préscolaire aux Autochtones. Il possède également de vastes connaissances en matière de gouvernance de l’information des Premières Nations, de recherche, d’éthique et de formation sur la gouvernance efficace à l’intention des chefs et des conseils autochtones. Il a fourni ses services à divers organismes des Premières Nations dans les domaines de la planification stratégique, de la médiation et de la résolution de conflits, et a fait des présentations auprès de multiples organisations canadiennes telles que l’École de la fonction publique du Canada et le Centre canadien de gestion ainsi que dans le cadre des programmes de leadership du Banff Centre. Il a travaillé sur les aspects culturels liés aux Premières Nations de recommandations, décisions et politique les concernant, ainsi que sur l’analyse de ces politiques. Son expérience et ses compétences lui permettent de comprendre les enjeux et d’offrir le point de vue des Premières Nations sur l’exercice d’un leadership efficace, de façon à aider l’Université à élaborer des processus, des méthodes et un mode de fonctionnement qui soutiennent les peuples et les communautés autochtones, tout en respectant individuellement les différentes cultures.

Dr. Brenda Macdougall

Brenda Macdougall

Déléguée universitaire à la participation autochtone et directrice de l’Institut de recherche et d’études autochtones

Téléphone et courriel 
613-562-5800 poste 7954 
[email protected] 

Titulaire de la Chaire de recherche sur les Métis à l’Université d’Ottawa, Brenda Macdougall se consacre à documenter l’histoire des Métis et des Premières Nations. Son plus récent projet porte sur les Métis des Plaines et leurs brigades de chasseurs de bisons, ainsi que sur de vieux postes de traite de la fourrure dans le nord de l’Ontario. Elle est arrivée à l’Université d’Ottawa il y a dix ans en provenance de l’Université de la Saskatchewan, où elle était professeure en études autochtones. Par sa formation et son expérience, elle a très à cœur de travailler avec les communautés, organismes et décideurs autochtones. Elle collabore régulièrement avec les nations métisses de la Saskatchewan et de l’Ontario ainsi qu’avec le Ralliement national des Métis, auquel elle a fait diverses présentations. Elle a aussi pris la parole devant le Comité permanent du Sénat sur les peuples autochtones et les sous-ministres provinciaux et fédéraux aux affaires autochtones, ainsi qu’à Ressources naturelles Canada et au Barreau du Haut-Canada.

Darren Sutherland

Darren Sutherland

Agent d’engagement communautaire autochtone

Téléphone et courriel 
613-562-5800 poste 4529 
[email protected]

D’ascendance crie, Darren Sutherland est membre de la Première Nation de Fort Albany et a habité la majeure partie de sa vie dans la région d’Ottawa. La passion pour les langues et l’histoire qui l’anime depuis l’enfance l’a poussé à étudier la linguistique à l’Université d’Ottawa, où il travaille maintenant en tant qu’agent d’engagement communautaire autochtone. Ce poste lui permet de se mettre au diapason de la communauté afin d’aider à orienter les services et les sources de soutien offerts aux apprenantes et apprenants autochtones à l’Université d’Ottawa. Il représente l’Université d’Ottawa dans le cadre du Programme d’information sur les études postsecondaires pour Autochtones, qui vise à promouvoir les études postsecondaires auprès des apprenantes et apprenants autochtones en Ontario et au Québec. Au sein de l’équipe des Affaires autochtones, Darren Sutherland participe aussi aux efforts d’autochtonisation et de sensibilisation aux cultures autochtones sur le campus.