Étudiants qui étudien

La francophonie à l’Université

Une francophonie singulière et décomplexée.

L'Université d'Ottawa

La langue française est inscrite dans l’ADN de l’Université d’Ottawa depuis sa fondation en 1848 par l’évêque Joseph-Bruno Guigues, un oblat venu des Hautes-Alpes (France). En outre, la loi constituante de 1965 de l’Université lui confère le mandat « de préserver et de développer la culture française en Ontario ». Aujourd’hui, l’Université d’Ottawa est un leader de l’enseignement en français en Ontario et elle entretient des liens très forts avec l’ensemble de la francophonie canadienne, qui compte de nombreux représentants dans sa communauté. Elle contribue à l’émergence d’une nouvelle francophonie singulière et décomplexée, nécessaire au bien-être et au développement des communautés francophones d’Ottawa et d’ailleurs.  

Politiques linguistiques

L’Université d’Ottawa s’est dotée en 1974 d’un Règlement sur le bilinguisme qui définit son caractère bilingue et en 2016, la mission francophone de l’Université trouve sa reconnaissance officielle dans la désignation de l’établissement comme « organisme gouvernemental », pour la prestation de ses programmes de formation et ses services en français, en vertu de la Loi sur les services en français de l’Ontario.  

L’Université d’Ottawa reconnaît les droits linguistiques des membres de sa communauté, qui dispose depuis 2008 d’un mécanisme de gestion des plaintes, un moyen formel de faire valoir ses droits linguistiques. 

Publications