Étudiants qui marchent sur le campus

S’épanouir en français

Entre tradition et innovation. « L’Université d’Ottawa de demain sera plus francophone et plus francophile » — Sanni Yaya, vice-recteur, International et Francophonie. Ce sont en effet les francophones et les francophiles de sa communauté qui font de l’Université d’Ottawa un campus bilingue dynamique.  

Étudier en français

La francophonie occupe une place privilégiée dans les programmes d’étude de l’Université d’Ottawa, qui offre aux étudiants francophones et francophiles la possibilité de suivre leur formation entièrement en français, grâce à ses programmes d’études en français. 

La communauté étudiante francophone de l’Université d’Ottawa est une mosaïque bigarrée où les accents et les cultures d’ici et d’ailleurs se côtoient dans un joyeux mélange.  

6 960

Franco-Ontariens  

4 018

Québécois

436

Franco-Canadiens

73 %

Africains

12 %

Européens 

6 %

Nord-Américains  (hors Canada) 

5 %

Asiatiques

3 %

Sud-Américains 

L’Université offre également de nombreuses bourses d’études, notamment une aide financière, visant à accompagner les étudiants dans leurs études universitaires. 

  • Bourse d’accès aux études en français 

  • Bourse de la société des amis Canada-France 

  • Bourse Huberte-Bourbonnais 

  • Concours provincial de français de l’Ontario 

  • Bourses du concours de rédaction Le français pour l’avenir 

  • Concours de français langue seconde 

  • Programme printemps-été de langue seconde 

  • Bourse de mobilité étudiante de 3e cycle — Étudiants francophones internationaux 

  • Programme Canadien de bourses de la Francophonie 

  • Exonération partielle des droits de scolarité 

Pour consulter les critères d’admissibilité et présenter une demande, rendez-vous sur le portail Bourses en ligne.

Les étudiants anglophones et allophones qui le souhaitent peuvent poursuivre leurs études universitaires partiellement en français grâce au Régime d’immersion en français de l’Université d’Ottawa.  

Travailler en français

La francophonie de l’Université d’Ottawa, c’est la diversité d’accents et de cultures de son personnel francophone. C’est aussi le droit de choisir de travailler en français dans un environnement bilingue.  

L’Université d’Ottawa, c’est aussi le siège du programme des Chaires de recherche sur le monde francophone qui réunit plus d’une quinzaine de chercheurs qui travaillent à faire rayonner les études sur la francophonie au Canada et à l’international. 

Chercheuse qui travaille sur un microscope