Des membres de la direction de l'Université d'Ottawa et de la communauté autochtone tenant des ceintures perlées censées signifier une compréhension et un respect mutuels.

L’autochtonisation sur le campus

L’Université d’Ottawa reconnaît et respecte le fait que son campus se trouve sur le territoire traditionnel non cédé de la nation Omamìwìnini Anishnàbeg (nation algonquine), et elle est résolue à nouer des relations constructives avec les communautés algonquines avoisinantes ainsi que les peuples autochtones dans la région et partout au Canada. Ses facultés, départements et services travaillent tous à la réconciliation et à la décolonisation, des objectifs prioritaires, conformément au Plan d’action autochtone. 

Plan d’action autochtone

Le Plan d’action autochtone comporte quatre cerceaux thématiques établis pour mobiliser la communauté universitaire en vue de la création d’un environnement quis reflète, valorise, inclut et soutient les cultures et les peuples autochtones sur le campus. Il s’intègre au quatrième pilier du plan stratégique Transformation 2030, soit « Plus interconnectés ». 

L’Université a aussi adopté les 13 principes en matière d’éducation des Autochtones et signé un protocole d’entente avec le Centre national pour la vérité et réconciliation. Nous comptons actuellement cinq programmes d’études axés sur les réalités autochtones, en plus de l’Institut de recherche et d’études autochtones, de trois programmes de mentorat et de processus d’admission ciblés pour les étudiantes et étudiants autochtones dans les facultés de Droit, de Médecine et d’Éducation.  

Personne tenant des ceintures d'amitié en perles.

Affirmation autochtone

L’affirmation autochtone de l’Université d’Ottawa est une reconnaissance particulière de la nation Algonquin ainsi que de la population autochtone riche et diversifiée d'Ottawa.
Lire l'affirmation autochtone

Affaires autochtones

L’équipe des affaires autochtones de l’Université d’Ottawa, sous la gouverne de la directrice ou du directeur des affaires autochtones, travaille en étroite collaboration avec les facultés, les services et les communautés autochtones pour s’assurer que l’Université participe à un dialogue constant et se livre à une réflexion approfondie, de manière à agir dans une optique de compréhension et avec intégrité. Elle aspire à mieux faire connaître la culture autochtone et à en accroître la visibilité sur le campus afin que notre milieu universitaire reflète le dynamisme et la diversité de notre communauté autochtone. 

Mashkawazìwogamig : le Centre de ressources autochtones

Mashkawazìwogamig, le Centre de ressources autochtones, offre aux étudiantes et étudiants autochtones le soutien, les outils et les ressources nécessaires pour réussir à l’Université. Le Centre a ouvert ses portes en 1997, et en 2018, le cercle des aînés de Kitigan Zibi lui a donné un nouveau nom : Mashkawazìwogamig, qui signifie « lieu de force ». 

Affirmation autochtone

Nous rendons hommage au peuple algonquin, gardien traditionnel de cette terre. Nous reconnaissons le lien sacré de longue date l’unissant à ce territoire qui demeure non cédé.  

 

Nous rendons également hommage à tous les peuples autochtones qui habitent Ottawa, qu’ils soient de la région ou d’ailleurs au Canada.  

 

Nous reconnaissons les gardiens des savoirs traditionnels, jeunes et âgés.  Nous honorons aussi leurs courageux dirigeants d’hier, d’aujourd’hui et de demain.

En savoir plus.