Étudiant traversant le campus avec des écouteurs.

Santé mentale et mieux-être

Le bien-être et la sécurité de la population étudiante, du corps professoral et du personnel sont prioritaires à l’Université d’Ottawa. Nous avons à cœur d’offrir un environnement d’enseignement, d’apprentissage et de travail où notre communauté est soutenue et peut s’épanouir sur les plans académique, professionnel et personnel. C’est en prenant soin de soi-même, et des autres, que nous parviendrons à atteindre nos objectifs, tant individuellement que collectivement.

Comprendre nos besoins

Pour mieux comprendre les besoins de notre communauté universitaire et les lacunes des services, et savoir comment tirer parti des initiatives actuelles en mieux-être, nous avons entrepris plusieurs exercices d’écoute et d’apprentissage importants qui ont donné lieu à deux rapports. 

Étudiants travaillant à la bibliothèque.

Feuille de route vers le mieux-être à l’Université d’Ottawa

La Feuille de route vers le mieux-être à l’Université d’Ottawa (janvier 2020) est un rapport produit par le Groupe d’action du campus. Ce document contient des recommandations concrètes à suivre pour créer une culture universitaire axée sur la santé et le mieux-être de la population étudiante, du corps professoral et du personnel. 

Students walking around campus.

Comité consultatif du recteur sur la santé mentale et le mieux-être

Le rapport final du Comité consultatif du recteur sur la santé mentale et le mieux-être (décembre 2020) ont des recommandations applicables en ce qui concerne la mobilisation, la formation, et l’amélioration des services et mesures de soutien.  

chat dormant à côté d'un ordinateur

Sondages sur le mieux-être et « tournée d’écoute »

Le bien-être physique et psychologique de notre personnel est primordial. C’est pourquoi nous avons mené deux sondages sur le mieux-être en 2020-2021. En juin 2021, nous avons aussi fait une « tournée d’écoute » pour explorer plus à fond les résultats du deuxième sondage.

Le recteur de l'Université d'Ottawa, M. Jacques Frémont, discute avec des étudiants devant le pavillon Tabaret.
Une vision globale

« La promotion du mieux-être est tout aussi fondamentale à notre mission éducative que les manuels et les salles de classe. »

Jacques Frémont

— Recteur et vice-chancelier

S’épanouir

En abordant la santé mentale dans sa globalité, nous souhaitons aider les membres de notre communauté à s’épanouir et à réussir. Dans les dernières années, nous avons pris des mesures particulières pour doter l’Université de ressources additionnelles en santé mentale. Par exemple :

  • Nous faisons la promotion de la santé mentale et du mieux-être au sein de l’Université comme à l’extérieur. D’ailleurs, nous avons signé la Charte de l’Okanagan sur la promotion de la santé dans les établissements postsecondaires.
  • Nous avons nommé une nouvelle conseillère universitaire en santé mentale et mieux-être, la professeure Elizabeth Kristjansson, qui aide à mettre en œuvre plusieurs initiatives à l’intention de la population étudiante, du corps professoral et du personnel. Elle a établi une structure de gouvernance en matière de santé mentale, laquelle comprend un comité directeur, un comité consultatif et 10 groupes de travail.
  • Nous avons également nommé des conseillères et conseillers de soir et mis en place un nouveau modèle de gestion de cas pour mieux servir les étudiantes et étudiants ayant des besoins complexes.
  • Enfin, nous avons embauché deux personnes racisées responsables de conseiller les membres racisés de notre communauté, qui font face à des défis d’ordre interculturel, interracial et intersectionnel, pour mieux répondre à leurs besoins. 
  • Nous avons reçu la certification argent dans le cadre des Prix Canada pour l’excellence® du programme de Santé mentale au travail pour employés d’Excellence Canada et nous continuerons d’améliorer nos pratiques en vue de devenir un leader pour notre communauté.