Création d’un laboratoire de recherche unique sur les connaissances et le bien-être des Autochtones grâce à un financement de la Fondation canadienne pour l’innovation

Recherche
Autochtone
Fonds et subventions
RECHERCHE + INNOVATION
Faculté d’éducation
Professeure Tricia McGuire-Adams
Tricia McGuire-Adams, professeure adjointe à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa, a reçu un financement de 511 380 $ de la Fondation canadienne pour l’innovation en vue de la création d’un laboratoire de recherche unique sur les connaissances et le bien-être des Autochtones.

Tricia McGuire-Adams, chercheuse anishinaabe de Bingwi Neyaashi Anishinaabek et professeure adjointe à la Faculté d’éducation de l’Université d’Ottawa, et titulaire de la Chaire de recherche du Canada de niveau 2 sur les Autochtones Ganandawisiwin (IRSC), a reçu un financement de 511 380 $ du Fonds des leaders John-R.-Evans de la Fondation canadienne pour l’innovation en vue de la création d’un laboratoire de recherche sur les connaissances et le bien-être des Autochtones.

Ce nouveau laboratoire appelé Laboratoire de recherche sur les connaissances et le bien-être des Autochtones (en anglais, Indigenous Intellectual and Well-Being Research Lab) sera consacré à des recherches dirigées par des Autochtones sur les thèmes du territoire, de la langue, des cérémonies et du bien-être.

« Le projet permettra de tisser des liens entre les systèmes de connaissances créés et transmis par les peuples autochtones, les aînées et aînés et par d’autres gardiennes et gardiens du savoir, ainsi que de les enrichir grâce à l’enregistrement et à la diffusion de leurs systèmes de connaissances », a expliqué la professeure McGuire-Adams.

Cet espace permettra de soutenir et de favoriser les principes et les protocoles de recherche autochtones, selon lesquels les cérémonies et les visites sont indispensables. Ce type d’espace est extrêmement important pour la recherche autochtone et les processus d’autochtonisation dans les universités. Le nouveau laboratoire préservera, de façon novatrice, les connaissances autochtones dans l’intérêt de nombreuses communautés autochtones.

Ce laboratoire offrira également une formation avant-gardiste aux étudiantes et étudiants qui effectueront de la recherche en contexte communautaire autochtone. « Ce laboratoire leur permettra d’apprendre les méthodes de recherche autochtone et les processus de développement de partenariats communautaires dans un environnement d’engagement dont ils feront partie intégrante » a déclaré Mme McGuire-Adams.

L’Université d’Ottawa a mis en œuvre diverses mesures qui soutiennent les peuples autochtones dans le milieu universitaire. Le Laboratoire de recherche sur les connaissances et le bien-être des Autochtones favorisera concrètement la présence, l’épanouissement intellectuel et la recherche des Anishinaabeg sur le campus.

Le laboratoire de la professeure Tricia McGuire Adams est l’un des 10 projets de l’Université d’Ottawa appuyés par le Fonds des leaders John-R.-Evans de la Fondaction canadienne pour l’innovation, totalisant un montant de 2,7 millions de dollars.

En savoir plus sur les projets recevant du financement d'infrastructure par l’intermédiaire du Fonds des leaders John-R.-Evans (FLJE)