De nouvelles chaires de recherche du Canada pour renforcer l’excellence en recherche à l’Université d’Ottawa

Recherche
Chaires de recherche du canada

De Université d'Ottawa

Cabinet du vice-recteur à la recherche et à l'innovation, CVRRI

Augusto Gerolin et Erin Maloney
Augusto Gerolin et Erin Maloney
Deux nouvelles chaires de recherche du Canada (CRC) viendront appuyer des travaux multidisciplinaires et novateurs à l’Université d’Ottawa. Ces chaires ont été octroyées au professeur Augusto Gerolin, dont les activités de recherche font progresser les connaissances en intelligence artificielle, en chimie et en mathématiques, ainsi qu’à la professeure Erin Maloney, qui pilote des projets sur la réussite et le bien-être scolaires.

« Cet octroi du Programme des chaires de recherche du Canada vient souligner et encourager les travaux prometteurs de nos deux nouveaux titulaires », a souligné Sylvain Charbonneau, vice-recteur à la recherche et à l’innovation. « L’excellence et l’impact de leurs recherches contribueront à développer notre savoir dans ces domaines d’importance pour le Canada. »

Augusto Gerolin (Faculté des sciences, affecté à la fois au Département de mathématiques et de statistique et au Département de chimie et sciences biomoléculaires) – Chaire de recherche du Canada en intelligence artificielle à l’interface de la chimie et des mathématiques

Le professeur Gerolin cherche à rendre la chimie numérique et l’informatique appliquée à la science des matériaux véritablement prédictives, ce qui aurait des répercussions énormes sur la durabilité de l’économie et de l’environnement. Pour y parvenir, il élabore des approximations informatiques fiables, abordables et mathématiquement rigoureuses de la partie quantique des calculs sur les systèmes à plusieurs électrons. Son approche repousse les limites de la théorie et de l’informatique; elle combine des idées, des outils, des concepts et des méthodes de l’intelligence artificielle, des mathématiques, de la physique quantique et de la chimie théorique.

Erin Maloney (Faculté des sciences sociales, École de psychologie) – Chaire de recherche du Canada sur la réussite et le bien-être scolaires

La professeure Maloney adopte une approche intergénérationnelle pour étudier l’influence de certains facteurs cognitifs et émotionnels, comme l’anxiété, les stéréotypes et le stress, qui sous-tendent la réussite scolaire des enfants en mathématiques et en sciences. Plus précisément, ses recherches accordent une attention particulière à la façon dont les parents transmettent ces facteurs à leurs enfants et au succès que ces derniers connaîtront par la suite dans ces matières.

La professeure Maloney a également reçu du financement d’infrastructure du Fonds des leaders John-R.-Evans de la Fondation canadienne pour l’innovation en appui à sa recherche novatrice, dont le laboratoire de pointe - une fourgonnette Mercedes Sprinter convertie - lui permet de mener des études contrôlées dans des endroits pratiques pour les participantes et participants. Le laboratoire permettra une diversité accrue parmi les participantes et participants à l'étude, car il contribue à éliminer les obstacles financiers et physiques des laboratoires traditionnels basés sur les campus.