Le Comité de développement durable sur le campus (COMDEV) fixe les objectifs de l’Université d’Ottawa en matière de durabilité et conseille la haute direction en ce sens.

Membres du comité

  • Marc-Antoine Joly - Vice-recteur associé, Immeubles
  • Jeremy Kerr - Faculté de science
  • Geoff McCarney - Faculté des sciences sociales
  • Murat Saatcioglu - Faculté de génie
  • Husein Moloo - Faculté de médecine
  • Adam Brown - Faculté d'éducation / Faculté de science
  • Mary Stuart - étudiante en général
  • Sonia Vinogradova - Syndicat étudiant de l’Université d’Ottawa
  • Kethra Campbell-Heaton - Doctorante en géographie et études de l’environnement
  • Anne Goodwin - Diététicienne, Services alimentaires 
  • Jacqueline Oliver - Gestionnaire des initiatives stratégiques (Technologies de l’information)
  • Simon Moreau - Directeur adjoint, initiatives de développement stratégique (Cabinet du vice-recteur à la recherche)
  • Isabelle Marineau - Spécialiste, gestion du risque (Bureau de gestion du risque)
  • Jacques Nadeau - Directeur principal, Opérations intégrés aux immeubles
  • Geoff Frigon - Directeur principal, Gestion des actifs, planification et immobilier
  • Jonathan Rausseo - Gestionnaire du développement durable

Mandat

Le rôle du Comité est d’élaborer et de mettre en œuvre un plan de durabilité mobilisateur tourné vers nous et l’extérieur, ainsi que d’étayer et de promouvoir des stratégies de changement organisationnel de haut niveau qui accéléreront notre transition vers un statut d’université durable de calibre mondial. Le Comité travaillera à élaborer des processus qui favoriseront des communications et des discussions ouvertes et transparentes entre toutes les unités de l’Université ainsi qu’à cerner des priorités et des occasions communes de collaboration dans le domaine du développement durable.

Le mandat du Comité est vaste (scolaire, opérationnel et administratif), et ce dernier possède l’autonomie nécessaire pour soutenir, promouvoir et faire progresser les initiatives de développement durable dans le contexte des changements climatiques. Le Comité reconnaît que les principes de responsabilité écologique, de résilience, de mieux-être social et de bien-être financier sont essentiels dans toutes les sphères de la vie. La vision de la durabilité à l’Université d’Ottawa sera axée sur un campus plus vert et des pratiques plus durables qui soutiendront les expériences étudiante, facultaire et pédagogique, et qui affirmeront aux yeux de la communauté internationale notre détermination et notre esprit d’initiative en matière de durabilité.

Le Comité favorisera la sensibilisation, la connaissance et la transparence en ce qui concerne les enjeux liés à la durabilité à l’Université, en faisant notamment la promotion des aspects suivants :

  • Réduction des émissions de carbone et de gaz à effet de serre par la diminution de la consommation d’énergie;
  • Pratiques de construction durables et résilientes lors de nouvelles mises en chantier et de rénovations majeures;
  • Espaces sains et mieux-être social pour les membres de la communauté étudiante, le personnel et les personnes visiteuses;
  • Pratiques environnementales durables dans l’enseignement, les services, la recherche et les pratiques opérationnelles.
  • Mettre à jour de façon continue le règlement 72 sur la durabilité, au besoin;
    • Proposer et élaborer des nouveaux programmes et des nouvelles méthodes à l’appui du règlement sur la durabilité;
  • Élaborer un plan de durabilité pour le campus et le mettre à jour annuellement;
  • Mettre en valeur et en application des pratiques exemplaires en matière de durabilité permettant à l’Université de se démarquer d’autres organisations et établissements postsecondaires;
  • Élaborer et coordonner des mécanismes et des stratégies de communication permettant de mettre en valeur efficacement et de mobiliser la communauté universitaire (corps professoral, personnel et population étudiante) en faveur de la durabilité;
  • Assurer une surveillance visant à permettre à l’Université d’Ottawa d’améliorer son classement en matière de durabilité;
  • Produire un rapport annuel sur la durabilité du campus faisant état des indicateurs, de la progression, d’une feuille de route détaillée ainsi que des progrès connexes;
  • Effectuer un sondage de sensibilisation et donner de la rétroaction sur un plan d’action visant à corriger les lacunes;
  • Assurer la pérennité financière et la valeur des programmes en vigueur et à venir;
  • Examiner, coordonner et recommander des cibles de durabilité mesurables, réalistes et concrètes pour les plans de développement durable des facultés et des services;
  • Évaluer les plans de développement durable des facultés et des services, et en rendre compte sur une base annuelle.

Le Comité relèvera du vice-rectorat aux ressources.

Le Bureau du développement durable offrira du soutien administratif, préparera un compte rendu des décisions prises à chaque réunion, le fournira à ses membres et s’occupera de la tenue de ces dossiers conformément aux processus établis.

Le Comité travaille sous la direction de sa présidente ou de son président, et les réunions auront lieu aux trois mois ou sur convocation de la présidente ou du président, dans la mesure où un préavis suffisant a été donné aux membres.

  • Les membres qui sont dans l’impossibilité d’assister à une réunion doivent déléguer une ou un remplaçant;
  • D’autres personnes peuvent être invitées à assister aux réunions, dans la mesure où un préavis suffisant est donné.